Le disc-jockey ou DJ est un professionnel de la musique. Généralement, on estime que le travail du DJ consiste à faire danser les gens au cours d’un événement. Si cette mission fait effectivement partie de ses attributions, ce n’est pas la seule. Ce dernier a aussi la responsabilité d’enchaîner les disques pour faire passer de la musique sans interruption au cours d’un événement : défilé de mode, présentation de produits, soirée mondaine… La discothèque n’est donc pas le seul champ de travail du DJ. Ce métier intrigue et suscite l’intérêt de nombreuses personnes, mais comment se lancer ?

Les différents types d’équipements dont un DJ a besoin

Outre la passion pour la musique, il faut avoir les bons équipements pour débuter dans l’univers du DJing. En effet, un certain matériel est indispensable pour débuter en tant que DJ et avoir du succès. Par exemple, la table de mixage est un incontournable du matériel nécessaire. Pour en choisir une, comme l’expliquent les professionnels de Nation DJ, il faudra tenir compte de certains critères. Parmi ceux-ci, le prix, le rendu sonore, les fonctionnalités, la facilité d’utilisation et d’autres encore.

Comme la table de mixage, un bon ordinateur est aussi un indispensable. Il permet au DJ de contrôler le son et de produire différents mixes pour animer ses événements. L’ordinateur est indissociable du contrôleur, notamment avec les tendances actuelles du digital et du streaming de masse. Le DJ débutant doit également disposer de l’équipement de base :

  • une enceinte,
  • des platines,
  • des logiciels pour DJ.

Enfin, pour débuter en tant que DJ, il faut disposer d’un casque adapté. Il aide le technicien de son à pré-écouter ses mixes et doit idéalement intégrer une technologie de suppression des sons extérieurs.

Comment mixer de la musique et créer ses propres DJ sets ?

La préparation de playlist et la création de ses sets sont indispensables pour qu’un DJ puisse faire vibrer son public et animer correctement ses événements. Ses sets et sa façon de mixer lui permettent de se distinguer et de se démarquer des autres. Dans ce but, celui-ci devra se doter d’une riche collection musicale dont il maîtrisera tous les morceaux. De même, il doit pouvoir classer et attribuer un nom aux genres musicaux qui composent sa collection.

Par ailleurs, pour mixer et créer ses propres sets, le DJ débutant doit aussi prendre le soin d’analyser la clé harmonique et le tempo de ses sons. Ensuite, il pourra créer sa playlist, laquelle sera composée de divers genres musicaux. Précisons que la qualité de ses sets dépend aussi de la capacité du technicien du son à maîtriser l’intensité des morceaux et la complexité des sources sonores.

Conseils pour devenir un DJ à succès

Bien mixer et être ingénieux dans la préparation de ses sets ne suffisent pas à percer durablement dans le DJing. En effet, il en faut bien plus pour s’établir sur la durée dans ce domaine. En effet, le DJ doit avoir une riche culture musicale, qu’il devra régulièrement mettre à jour. De même, il est important qu’il s’intéresse aux nouvelles techniques de mixage et à l’utilisation de contrôleurs audionumériques. Le bon DJ se distingue aussi par sa facilité à s’ouvrir et s’adapter à divers styles et genres de musique, ainsi qu’à son public.

S’intéresser aux méthodes des autres DJ, notamment ceux de sa région, peut aussi être intéressant pour le débutant. Ce faisant, il peut apprendre en étant dans les bonnes grâces d’un DJ expérimenté, qui pourra l’initier au métier. Au fil du temps, il pourra ainsi commencer à faire ses preuves. Dernier élément crucial : le DJ débutant ne doit pas évidemment pas négliger son nom de scène !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.