La naturopathie, bien qu’étant considérée comme une médecine alternative, bénéficie d’une bonne image auprès du public. Le métier est ouvert à tous, même s’il est bon d’avoir certaines bases dans le domaine de la santé. Lorsque l’on s’intéresse à ce secteur d’activité, comment peut-on former pour devenir naturopathe ?

La naturopathie, pour qui et pourquoi ?

L’objectif de la naturopathie est d’améliorer l’état de santé général. Non seulement une affection peut être traitée, mais la cause de la maladie est aussi recherchée et traitée. Au cours de la thérapie, un des objectifs principaux est de découvrir pourquoi ces maux spécifiques sont apparus.

L’approche du naturopathe dépend de la personne qui fait appel à lui. En effet, différentes approches sont possibles pour une même affection. Pour certains, des conseils nutritionnels seront particulièrement utiles, tandis que d’autres seront plus réceptifs aux huiles essentielles. D’autres encore bénéficieront de massages, par exemple.

La base de la naturopathie est d’exploiter la capacité de guérison naturelle de son propre corps pour initier la guérison. De la même manière qu’une petite blessure se referme « toute seule », avec une bonne vitalité, le corps se charge également lui-même des virus et des bactéries. L’objectif de ce type de traitement est donc d’exploiter la capacité d’autoguérison de l’individu. Si cela est fait de la bonne manière, le rétablissement de l’équilibre du corps et de l’esprit devrait suivre.

La naturopathie concerne la personne dans son ensemble. Par conséquent, dans le cadre de cette thérapie, les symptômes que présente une personne ne sont pas considérés comme isolés. Le naturopathe examine comment différents aspects peuvent être liés entre eux. Il prend en compte tous les éléments susceptibles de jouer un rôle essentiel :

  • le corps,
  • l’esprit,
  • le mental,
  • les émotions,
  • le niveau d’énergie,
  • l’histoire personnelle,
  • les prédispositions familiales,
  • le régime alimentaire,
  • les habitudes de vie.

Par exemple, un mal de gorge peut être lié au corps, à la façon dont on le manipule (utilisation de la voix, mauvaise alimentation, tabagisme), à l’environnement (courants d’air, moisissures). La douleur peut également être liée à l’anxiété ou au fait de ne pas exprimer ses sentiments, par exemple.

Cette femme vient de terminer une formation à Paris pour devenir naturopathe dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Où trouver une formation de naturopathe ?

Face au grand intérêt du public, les centres de formation de naturopathie ont commencé par se multiplier un peu partout. Néanmoins, ils sont concentrés en majorité dans les grandes villes. L’idéal serait de choisir une école de naturopathie à proximité, car les formations demandent généralement une présence en salle. Toutefois, il en existe aussi à distance.

Actuellement, les écoles de naturopathie proposent deux cursus à leurs étudiants : un cursus court qui dure environ 18 mois et un cursus long qui peut s’étaler sur 3 ans. Le premier s’adresse avant tout aux professionnels de santé qui ont de bonnes bases en anatomie humaine et le second aux débutants. Pendant la formation, il sera possible d’assister à des études de cas, c’est pourquoi les formations en présentiel sont particulièrement utiles. Par ailleurs, il faut aussi s’assurer que le centre de formation dispose des ressources pédagogiques nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *